DSI, ENSTA ParisTech

Contexte

A mon arrivée, la DSI est composée de 9 personnes, réparties sur des fonctions d’ingénierie réseau et système, impression, support. Le départ récent de deux administrateurs sur le SI scolarité a mis en difficulté la DSI dans ce domaine.

En termes de systèmes d’information, un SI scolarité existant depuis 5 ans est en place, et fonctionnel (malgré son obsolescence), sans faire appel à des prestations extérieures.

Côté enseignements, chaque année du cycle ingénieur est représentée par une coordinatrice des études, en plus de celles des masters. Le tout est renforcé par une chef de la scolarité, puis du directeur de la formation et de la recherche, assisté par un adjoint spécialisé dans chaque cycle de formation.

En termes d’étudiants, une promotion du cycle ingénieur compte environ 150 élèves (pour une formation sur 3 ans dont 2 en présentiel), avec des élèves issus de masters Paris-Saclay ou de formations continues.

Responsabilités

J’ai commencé ma vie professionnelle en tant qu’administrateur systèmes à l’ENSTA ParisTech en décembre 2015.

J’ai été en charge de mettre à jour et de corriger l’ancienne application de la scolarité, appelée 3W2, dont le code était plutôt ancien (du PHP procédural sur une base mysql), avec des problématiques d’évolutions des besoins à prendre en compte.

La direction de l’école choisit ensuite, à partir de février 2016, de mettre en place SynapseS, un SI de scolarité développé conjointement par Télécom ParisTech, l’Ecole polytechnique, Agro ParisTech, IOGS et l’ENSTA ParisTech. Mon travail a été de mettre en place SynapseS à l’ENSTA ParisTech, en effectuant la migration de données, de former les utilisateurs et créer des routines techniques pour assurer la synchronisation des données (notamment avec le LDAP).

Principalement, l’outil utilisé est Talend, permettant de créer des jobs de synchronisation de flux de données.

Une fois le système d’information de la scolarité mis en place (golive + plusieurs mois de stabilisation), j’ai pris de nouvelles responsabilités en tant que chef de pôle Ressources Numériques et Innovation, et en parallèle le poste de Responsable de la Sécurité des Systèmes d’Informations (RSSI). L’ENSTA étant une école du Ministère des Armées, elle est connectée au réseau intradef : la gestion de ce réseau implique davantage de ressources qu’un simple réseau internet, avec une gestion fine des droits d’accès et du chiffrement proposé. J’ai eu l’occasion de sensibiliser les personnels de l’école sur des aspects simples de la sécurité informatique, par exemple en mettant en place une campagne de phishing virtuelle, pour inciter à vérifier les sources et le contenu des mails.

En ce qui concerne la responsabilité du pôle Ressources Numériques et Innovation, la proposition était de créer un pôle ouvert aux requêtes des étudiants en ce qui concerne leurs demandes et besoin de services informatiques (par exemple des serveurs virtuels, des bases de données, etc.). Notamment, le club informatique de l’ENSTA, devenu association, DaTA a pu proposer des services innovants aux étudiants, et créer un véritable shadow IT très pertinent et efficace.